Tableau

L’article sur les emplois les mieux rémunérés sans diplôme universitaire publié sur notre site mercredi a suscité de nombreuses réactions.

Indeed Canada dévoilait que le «salaire» des camionneurs-propriétaires s’élevait à 144 969 $ en moyenne, selon les postes affichés au cours des douze derniers mois.

Dans l’industrie, on a réagi vivement mercredi en affirmant qu’Indeed a confondu salaire avec chiffre d’affaires.

«Cela ne comprend pas toutes les déductions que les camionneurs-propriétaires ont à assumer», a réagi Pierre Pelletier, camionneur-propriétaire et administrateur du groupe Routier 2.0 sur Facebook qui a littéralement été pris d’assaut.

Contrairement aux camionneurs qui sont salariés, les camionneurs-propriétaires doivent assumer une foule de dépenses liées à l’exploitation de leur véhicule telles que l’essence, les coûts d’entretien, les assurances et de nombreuses autres charges

comme les immatriculations qui s’élèvent à près de 2 800 $ par année uniquement pour circuler sur les routes du Québec. Ces charges représentent souvent jusqu’à 60 % des revenus générées, ont répété de nombreux intervenants.

«De manière générale, les camionneurs dans le secteur urbain, qui sont représentés par nous, font entre 40 000 $ et 45 000 $ par année», a fait valoir Stéphane Lacroix, directeur des communications et affaires publiques pour Teamsters Québec.

Les camionneurs, qui acceptent de faire des longues distances, gagnent pour leur part 60 000 $ en moyenne par année, dit-il pour des semaines de travail de 60 heures.

«Si je gagnais 145 000 $ par année, ça fait longtemps que j’aurais pris ma retraite», a mentionné un camionneur-propriétaire qui a contacté Le Journal.

D’après Bernard Boulé, directeur général du Comité sectoriel de main d’œuvre de l’industrie du transport routier au Québec (Camo-Route), les camionneurs propriétaires doivent être vus comme des petites entreprises.

«Dans les données d’Indeed, il faut se demander si tous les coûts ont été pris en compte. Ces dépenses viennent réduire les revenus du camionneur-propriétaire. La question de la rémunération des conducteurs de camion est complexe», a-t-il affirmé.

Camo-route soutient que le salaire annuel moyen d’un chauffeur salarié au Québec est d’environ 52 000 $. À cela s’ajoute des avantages sociaux, selon les entreprises (assurance salaire et santé, congés sociaux, vacances, régime de retraite, etc.)

En 2016-2017, on prévoyait 22 717 nouvelles embauches dans ce domaine qui n’est pas épargné par la pénurie de main-d’oeuvre.

Source: TVA Nouvelles